menu Menu
place 17 Avenue André René Guibert - 78170 La Celle-Saint-Cloud

Votre cabinet reste ouvert même en période de confinement suivant le protocole sanitaire.

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > L'ostéopathie biomécanique dans la prise en charge de la sciatique.

L'ostéopathie biomécanique dans la prise en charge de la sciatique.

Le 07 janvier 2019

La sciatique : Qu'est ce que c'est ? 

Elle fait partie des névralgies du membre inférieur. C'est une douleur du nerf sciatique (d'où son nom) dont l'origine est la plupart du temps mécanique et inflammatoire. L'appellation de lombosciatique est employée lorsque l'inflammation se situe à l'émergence du nerf au niveau de la colonne vertébrale. 

Sciatique commune et sciatique spécifique 

La sciatique commune représente plus des 3/4 des sciatiques et est liée à simple blocage mécanique lombaire ou un remaniement du disque intervertébral. 

La sciatique spécifique (20% des cas) ayant une origine inflammatoire, infectieuse, tumorale etc... ne fait pas partit du champ d'action de l'ostéopathe, c'est pourquoi ce dernier doit être en mesure de détecter les signes d'une atteinte hors de son périmètre de compétences. 

La sciatique : Véritable problème de santé publique 

La sciatique c'est : 

- Plus de 430 000 cas par an 

- Plus de 13 millions de journées d'arrêt de travail pour lesquelles plus de 8 millions sont indemnisées par l'assurance maladie  

Quels sont les symptômes

Très souvent confondue avec une lombalgie dite commune qui s'accompagne parfois d'une fessalgie (douleur dans la fesse), la lombo-sciatique présente les signes suivants : 

- Douleur lombo-sacrée (bas du dos) 

- Irradiation (sur le trajet du nerf) au niveau du membre inférieur

- On retrouve parfois des engourdissements, fourmis, paresthésies dans la cuisse, la jambe ou le pied, parfois les trois

- Une perte de force ou de sensibilité dans le membre inférieur 

Sciatique et hernie discale 

Pour qu'une hernie discale (objectivée par un scanner ou IRM) soit responsable d'une sciatique, il faut qu'elle soit assez volumineuse pour établir un phénomène compressif sur le nerf à l'intérieur de la colonne vertébrale. On parle alors de conflit disco-radiculaire. Il arrive régulièrement qu'une hernie, même présente à l'examen (scanner ou IRM) ne vienne pas comprimer le nerf. Une étude datant de 2004 a montré qu'une IRM peut révéler l'existence d'une hernie chez 20 à 40% de la population sans que personne ne se plaigne du moindre symptôme ou de la moindre douleur (Pr Revel ; EMC-Rhumatologie-Orthopédie 2004).  De ce fait, une hernie ne participe pas forcément et pas toujours au phénomène mécanique responsable de l'apparition de la douleur dont la cause est multifactorielle. Quoi qu'il en soit, la prise en charge par votre ostéopathe biomécanicien s'avère être une bonne alternative. 

Les contre indications à la prise en charge en ostéopathie. 

- Les sciatiques dites hyperalgiques (la douleur rend le patient intouchable)

- Les sciatiques paralysantes (lorsque le phénomène compressif est trop important sur le nerf) 

close
expand_less